Au jardin, je reçois !
 
 

Tiré à quatre épingles ou bohème, à la française ou anglais, le jardin est un prolongement de la maison. Comme votre intérieur, votre extérieur doit comprendre un espace de réception suffisamment bien agencé pour que vous puissiez profiter de vos dîners sans passer la soirée à aller et venir entre dedans et dehors. Cela vaut aussi (et d'autant plus !) pour la surface réduite d'un jardinet ou d'une courette, voire d'une simple terrasse, où l’on prendra autant de plaisir à recevoir ses amis que dans un espace plus conséquent. De la même façon, on envisagera la « zone barbecue » dans un esprit de convivialité, comme une cuisine américaine où se mettre aux fourneaux ne signifie pas abandonner l'apéro.

 

 

Tous DEHORS !
Au jardin, je farniente
 

 

La sieste, ça ne se prend pas à la légère ! Alors avant de vous lancer dans l'aventure, prenez le temps de planter votre décor. Même si vous êtes de la famille des héliotropes, pensez à vous ménager un coin d'ombre, ne serait-ce que pour préserver la fraîcheur de votre bouteille d'eau (et ne pas mettre votre enceinte bluetooth dernier cri en surchauffe).

 

Votre objectif est clair : avoir tout à portée de la main pour ne plus bouger. Il peut se traduire très simplement par l'installation, à côté de votre transat, côté ombre, d'une petite table d'appoint, à mi-chemin entre le chevet et le bout de canapé, qui accueillera (en plus de la bouteille d'eau et de l'enceinte bluetooth) vos livres et vos magazines, sans oublier la crème solaire.  N'oubliez pas les coussins pour caler le dos et surélever la tête, voire le repose-pied qui vous garantira une position optimale pour la sieste : allongée comme au lit.

Et pour ceux qui veulent prendre de la hauteur, n'oubliez pas l’option hamac !

Je jardine pour me faire du bien

 

Pour se vider l'esprit et cultiver le lâcher prise, on peut méditer, tester la posture de l'arbre ou encore tout simplement plonger les mains dans la terre ! Véritable remède antistress, la passion du jardin va crescendo et traduit à la fois un besoin d’essentiel dans un monde complexe et chahuté par la crise, mais aussi une certaine sensibilité aux préoccupations environnementales. Alors on n'hésite plus à se faire du bien et à se mettre au diapason avec la nature, et on cultive son plaisir en même temps que son jardin — son balcon, sa terrasse ou même le rebord de sa fenêtre.

 

Nul besoin d'être un expert pour jouer les jardiniers, on acquiert la main verte à force de patience et d'humilité. Allez à la pêche aux conseils dans les boutiques ou sur les blogs spécialisés, et armez-vous de bons outils. Et si en plus d'être ergonomiques, ils sont beaux, inutile de les cacher : au contraire, laissez-les faire partie du décor. Franchement, si on vous avait dit qu'un transplantoir ou un sécateur pouvaient être aussi jolis qu'un Moleskine, vous nous auriez crus ?

 

 

Source de plaisir et de bien-être, le jardin confère une valeur importante au bâti, mais se pense surtout comme un espace de vie supplémentaire et privilégié, loin du tumulte. Quel que soit votre style, c’est le moment de donner le coup d’envoi à vos projets d’aménagement extérieur. Conseils à suivre à la lettre ou à bousculer selon vos envies.

Beau, convivial, reposant pour le corps et pour l'esprit, cet été, mettez le jardin au centre de la maison !