Le design passe au rouge 

ROUGE ROUGE ROUGE

Couleur impériale et révolutionnaire, couleur de la passion et du danger, de l’émotion et de l’interdit, couleur du sang, du feu et de la terre, couleur primaire et primordiale, le rouge est porteur d’une symbolique intense, pour ne pas dire brûlante, voire franchement flamboyante.

 

C’est un principe général en déco, mais qui vaut encore plus lorsque l’on se frotte à si forte partie : sauf à vouloir créer une atmosphère martienne, oubliez le total look écarlate et faites rougir votre intérieur avec subtilité.

Dynamiser et structurer

 

Franc, intense, le rouge dynamise et réchauffe n’importe quel salon un peu terne : ça tombe bien, le vermillon, par exemple, se marie à merveille avec le gris pour des ambiances contemporaines. On l’utilisera par petites touches — accessoires ou meuble, affiche… — pour attirer l’œil et structurer l’espace, ou même « théâtraliser » subtilement son intérieur — pan de mur carmin, canapé en velours grenat… Il trouve également sa place dans une cuisine, où il évoque la chaleur du feu et l’éclat des fruits et des légumes d’été.

Réchauffer et nuancer

 

Pour une déco chaleureuse et authentique, on optera pour la famille des ocres, dont les teintes naturelles, issues des terres argileuses, se déclinent en de nombreuses nuances. Ces rouges profonds aux accents jaunes, orangés ou bruns évoquent le Sud, ainsi que l’art de la céramique qui y est pratiqué depuis la nuit des temps. Également dénommée terracotta (comme une célèbre poudre aux luxueux accents de soleil), la terre cuite désigne le matériau mais aussi la couleur profonde et chaude des poteries antiques. Utilisée avec parcimonie (même si vous pouvez en user un peu plus que de son homologue vermillon), elle nuance un intérieur jugé trop contemporain en lui apportant une note « artisanale » bienvenue.

On aime : son audace, son élégance naturelle et sa capacité à réchauffer un intérieur.