Nos envies de campagne

La ville a un potentiel culturel, esthétique et social formidable, mais l’une des qualités les plus précieuses qu’elle revêt aux yeux de ses habitants est… le plaisir de pouvoir la quitter quelques jours ! Bonne nouvelle pour les citadins, la saison des ponts est ouverte : c’est le moment de satisfaire toutes nos envies de campagne.

 

Green vs gris

 

L’esprit industriel du loft, c’est une base chic et indémodable, certes, mais qui se traduit par un environnement métallique et minéral — et souvent un peu artificiel aussi, à force d’en user et d’en abuser. Pour éviter l’uniformisation et la pétrification des intérieurs urbains, pourquoi ne pas revenir à une déco plus organique, plus naturelle, bref : plus vivante ? Profitez des beaux jours pour adopter un style frais et authentique, en rupture avec un esprit branché qui nous fait voir la déco en noir.

 

D’ailleurs, si l’on en croit les codes très nature adoptés par les bistrots branchés garantis sans OGM qui fleurissent dans les villes, on serait tenté de penser que l’esprit campagne, c’est le nouvel esprit loft…

 

Green vs gris : place au bois naturel, au coton, à des couleurs qui évoquent plus un dimanche à la campagne qu’un matin gris en ville.  

Mix’n’match

 

Qui a dit qu’authentique devait rimer avec rustique ? L’esprit campagne, c’est avant tout se nourrir d’un certain art de vivre en harmonie avec les saisons, s’inspirer des bienfaits de la nature et des pièces de mobilier traditionnelles pour faire souffler un vent d’authenticité, de simplicité et de convivialité sur la déco d’aujourd’hui.

 

Par exemple en mêlant pièces chinées dans les brocantes de province, matériaux bruts et design plus contemporain pour un bric-à-brac chic : garde-manger en bois avec une porte grillagée pour ranger sa vaisselle, pot à lait en fer blanc, tissus à carreaux, panier d’osier, céramiques émaillées et objets en terre cuite… Cela permet d’équilibrer sa déco et d’éviter un total look qui sera forcément artificiel — le comble quand on a des envies d’authenticité. Mieux vaut miser sur quelques belles pièces d’origine et privilégier, côté contemporain, les matières naturelles, les couleurs douces (du bleu) et les clins d’œil à la nature (des motifs floraux stylisés par exemple).    

Vases Habitat, collection printemps été 2017, retrouvez une sélection de vases ici .

À table !
 

Lignes épurées, dimensions généreuses, robustesse du bois massif, tiroirs pratiques, pieds bien campés dans le sol… La table de bois, typique des fermes et des maisons de campagne, a tout pour plaire, y compris son design, sobre et indémodable, et peut se révéler une très belle pièce de mobilier. D’origine, dénichée en brocante ou chez un ébéniste (n’hésitez pas à les chiner dans leur jus, puis à les faire restaurer à votre goût), ou contemporaine revisitée, elle est l’incarnation de la convivialité.

 

De fait, pierre angulaire de vos déjeuners entre amis, la table mérite (presque) autant d’attention que ce qui se trouve dessus. «  À la bonne franquette », tout le monde participe à l’élaboration des mets et la cuisine peut s’inviter sur la table : plat de cuisson en terre cuite, planche à découper, ustensiles en bois ou mortier pour les épices sont les bienvenus au milieu des assiettes — joliment dépareillées, comme un témoignage du joyeux passage des générations, ou assorties, sobres et robustes.

 

Vase Jeane et panier Belal

Sur la table Zeno, Bol Jao et gamme Home

Ce printemps c’est décidé, on profite des beaux jours pour cultiver notre côté campagne !

En version plus nomade, pour un déjeuner sur l’herbe, un apéro improvisé ou des invités imprévus, on choisira une jolie vaisselle de pique-nique en mélamine ou en bambou recyclé, écolo, légère et facile d’entretien.