Le noir, c'est chic

Couleur pour les uns et non-couleur absolu pour les autres, le noir est indémodable, il porte en lui l'ensemble de la gamme chromatique. La mode célèbre toujours son caractère indispensable (la petite robe noir est un essentiel de garde-robe), l'architecture l'impose en structures en volumes et en ligne, et la peinture lui confère le pouvoir de sculpter la lumière. La déco use et expérimente toutes les dimensions du noir et ce depuis toujours ; ce qui varie c'est son utilisation : graphique, en applat, par touche, en look complet (plus risqué). Le noir n'assombrit pas il structure (attention cependant : les grands espaces peuvent en user et abuser mais les tout petits espaces s'en verront encore réduit). Osez le mur noir qui accueillera parfaitement une multitude de cadres, une déco colorée ou un élément graphique fort. Une envie de chic ? Offrez-vous une belle pièce de design, un buffet laqué occupera par exemple une place idéale dans votre salon, de la même manière un ensemble de salle à manger noir apportera l'élégance et la sobriété dont vous rêvez. Dans les espaces plus petits réservez le noir aux zones basses : un canapé, une console, un buffet bas ou une table basse se révèleront chic, sobre et consistants. Le noir est dans l'accessoire quasiment sans limite, de la vaisselle à la déco, du textile à l'art de la table, le noir trouve sa place avec aisance. N'hésitez plus, lancez-vous avec assurance dans une déco où le noir révèle avec élégance son mystère et sa simplicité

bold-noir.jpg

bold-noir.jpg

Bold - Fauteuil en velours

posada-noir.jpg

posada-noir.jpg

Posada - Canapé 4 places en tissu Ancio nero

blyth.jpg

blyth.jpg

Blyth - Table d'appoint

cadix.jpg

cadix.jpg

Cadix - Table d'appoint laquée

gaia.jpg

gaia.jpg

Gaia - Suspension conique 48cm en métal noir

lotus.jpg

lotus.jpg

Lotus - Tasse en porcelaine

flos.jpg

flos.jpg

Flos - Lampe à poser Snoopy Touch par Achille & Pier Giacomo Castiglioni

Structure d'architecture

Structure d'architecture

L'esthétique industrielle revisitée