Le gris dans tous ses états

D'un point de vue (presque) scientifique, ce qui caractérise le gris, c'est son absence d'impression de couleur, sa neutralité... En somme, le gris serait une non-couleur.  Alors pourquoi rencontre-t-il un tel succès ? Cette approche du gris ne vaut que si et seulement si l'on se cantonne à une définition stricte : il serait alors compris entre le blanc et le noir, sans teinte et totalement désaturé. Les coloristes vous donneront une toute autre idée du gris, ils présenteront une palette bien plus large, toute en nuances, en teintes et en intensité : gris souris, gris perle, gris tourterelle (eh oui), anthracite, plomb, acier, taupe (le fameux), bis (un gris beige)... 

 

Les gris réservent de nombreuses surprises : un potentiel structurant dans la déco (en lignes et en volumes), une capacité à mettre en valeur pièces de design ou œuvres d'art, base neutre pour introduire des touches colorées et bien sûr un effet chic et sobre assuré. Envolée la triste réputation du gris associée dans l'imaginaire collectif au mauvais temps et aux idées noires... le gris est chic, tellement chic.

Un salon gris clair, la simplicité du feutre, la douceur des arrondis, un design parfaitement contemporain. Au chic épuré on associe le peps de couleurs acidulées, le dessin de motifs graphiques. Le mariage du gris clair et des bois clairs évoque sans détours un style scandinave.

Choisissez un mobilier gris. Dans un petit espace, il apporte la sobriété nécessaire côté rangement pour pouvoir se permettre de la couleur côté déco. Jouer avec les nuances de gris apporte du relief et structure l'espace.

Au chic épuré on associe le peps de couleurs acidulées, le dessin de motifs graphiques. 

Sur un mur ou un sol, tous les gris sont permis : du gris perle à l'ardoise. Un travail du gris en douceur et en lumière pour les gris clairs et en structure pour les gris les plus denses.

Résolument tournée vers le design, le graphisme et l'architecture, l'immense palette des gris est omniprésente dans la création contemporaine.

Sur un sol brut une peinture grise évoquera l'atmosphère créative de l'atelier. Choisissez un gris très pâle dans un lieu peu lumineux (mais attention à l'entretien...), dans un lieu clair, gardez les teintes claires pour une luminosité maximale ou foncez le gris pour un esprit plus industriel. 

 

Une peinture murale grise se posera en pans entiers du gris clair au gris souris, mais de manière plus modérée, plus localisée pour un gris sombre (à moins de disposer d'une vaste espace baigné de lumière ou de prendre le parti de la "chambre noire"). Le gris foncé appliqué sur un demi-mur lisse aura pour fonction de créer du contraste, une ligne d'horizon et sur des boiseries, de moderniser un décor classique 

 

De manière générale, si le besoin de couleur vous saisit, rien de plus élégant pour soutenir une couleur vive qu'une base grise même légère.

 

Décorer et meubler un intérieur très marqué stylistiquement, très classique, ou entièrement boisé par exemple, peut se révéler d’une complexité quasi insurmontable : le large spectre du blanc au noir viendra au secours de votre créativité. Un grand tapis gris chiné pour apporter un peu de simplicité à l'extrême sophistication, un large et confortable canapé gris pour constituer un large point d'appui visuel reposant. Une grande table anthracite pour apporter une structure à l'espace. Une table basse simplissime pour créer une circulation.

La très large palette des gris est intemporelle, sobre, élégante, design et particulièrement simple à travailler pour peu qu'on y attarde un peu. Posez-vous quelques instant et identifiez les défi de déco à relever dans votre intérieur : vous trouverez sans aucun doute la nuance de gris qui répondra à vos attentes

Idées déco