À nouvelles façons de travailler,

nouveaux territoires de vie

Il y a certes l’importance croissante du télétravail et du travail à domicile mais le concept du « bureau à vivre » s’impose dans un monde qui met en scène la flexibilité et la mobilité. Alors, quelles pistes pour l’intégrer à la maison ? 

De l’art d’aménager un espace de travail dans un espace de vie
Dans une entrée

On dit toujours qu’on perd un maximum de place dans une entrée. C’est le moment de l’exploiter à bon escient. L’idéal est de planter le décor avec un secrétaire mural qui prend peu de place sur un mur ou un bureau secrétaire de faible profondeur. Ils ont tous deux pour avantage de pouvoir se refermer pour camoufler votre petit bazar. Quant à la chaise, piquez la dans le séjour mais ne la laissez pas traîner dans l’entrée. 

Henio, Un secrétaire pour travailler en toute tranquilité. 

Dans le séjour

C’est le moment de faire du tri pour dégager le buffet du mur et le remplacer par un bureau. Soyez simple et optez pour un mobilier qui se fond dans le décor : un bureau en bois clair, une jolie chaise design, une lampe de bureau pour un éclairage bien dirigé, de jolies boîtes de rangement, etc. Vous pouvez disposer quelques étagères au mur pour ranger livres et documents sans pour autant les surcharger. Et si vous débordez de docs, optez pour des blocs tiroirs sur roulettes à disposer sous le bureau. Ici pas de surcharge, il faut de la rigueur dans le rangement pour éviter l’invasion de paperasse et de dossiers dans la pièce à vivre. Choisissez la sobriété, une ambiance blanche sur un mur blanc par exemple, ou des meubles en raccord avec ceux du salon. Pour une solution d’appoint, vous pouvez aussi vous servir du dos de votre  canapé qui opère une cloison naturelle pour y installer un bureau. Choisissez le avec un rempart en feutre par exemple, histoire de vous isoler de la perturbation ambiante et de créer votre petite bulle de travail. 

 

BECKETT, un bureau chic et design. Des matières nobles : un plateau en cuir rembourré sur une structure en chêne. Très fonctionnel : il possède deux casiers à rabats avec lanières en cuir, qui permettent de ranger les câbles de votre ordinateur.

Dans la chambre

Ça semble logique car finalement, à part y dormir, on passe souvent peu de temps dans sa chambre. Il est donc de bon ton d’investir cet espace qui dort dans la journée !  Là encore, adaptez-vous à l’ambiance pour intégrer un mobilier qui matche avec votre déco. N’hésitez pas à investir les murs avec des bibliothèques, vous pourrez y ranger côte à côte livres et dossiers à classer dans de jolies boîtes. Si la pièce est suffisamment grande et votre lit équipé d’une tête de lit fixée au sommier, dégagez votre lit du mur et investissez l’espace en positionnant un bureau dos à la tête de lit. Autre option, un bureau à roulettes qui se referme façon commode. Ni vu, ni connu, cet art du camouflage agit à l’instar d’une demie cloison ou d’un meuble classique qui n’obstrue pas le paysage de votre espace ! 

 

ST JAMES, Avec ses dimensions compactes et sa tablette coulissante, ce bureau en chêne est idéal pour les petits espaces.

Un design minimaliste. Il pourra faire office de console ou de coiffeuse dans une entrée ou une chambre.

 

 

Dans une pièce à 100 % dédiée

Si le bureau est devenu pour vous une option essentielle car vous travaillez à domicile, n’hésitez à investir une pièce de la maison pour en faire un espace de travail à part entière. Profitez du départ d’un enfant pour investir sa chambre ou profitez des m2 des combles ou d’un sous-sol pour aménager ce nouveau lieu. Mais sachez aussi que face à la pression familiale, un bureau peut devenir une pièce « refuge ». Ici, bien évidemment, l’équipement s’avère complet mais se personnalise pour être raccord au style de la maison. Optez pour un vrai bureau ou un plateau avec tréteaux avec un fauteuil confortable à roulettes, des étagères bibliothèque pour ranger dossiers et livres et aussi un bon canapé ou une méridienne, sobre et discrète, pour lire et vous détendre entre deux charrettes ! 

 

Dans un placard ou une armoire

Là, soit vous faites appel à un agenceur spécialisé pour investir un recoin et l’équiper d’une cloison coulissante soit vous vous remontez les manches pour vider et customiser l’armoire afin de la transformer en bureau. Pour la dernière option, cet art du « do it yourself »  conjugue bricolage et personnalisation. À vous de concevoir cet espace avec étagères, tablettes coulissantes, jolies boîtes et équipement de rigueur pour vous permettre de travailler dans les meilleures conditions. Une fois les portes fermées, le meuble redevient meuble et vous pouvez vaquer à d’autres activités !

Hansel. Bureau dessiné par le Studio de design Habitat.

Idées déco